Évalué DPC
OGDPC
Emergences s'engage avec :
ISH CFHTB ESH
Bibliothèque

Hypnose et stratégies antalgiques des douleurs chroniques en pédiatrie

Le 15 juin 2018 par Anne-Sophie Restif
Congrès Saint-Malo 2018 - Douleur - Douleur chronique - Enfant

Place de l’hypnose dans les stratégies antalgiques des douleurs chroniques en pédiatrie

Le rôle des professionnels de santé est de reconnaître la douleur persistante de l’enfant puis de l’aider à trouver les compétences
d’adaptation nécessaires pour y faire face.
Cela implique d’aider l’enfant à comprendre, à interpréter ses sensations douloureuses, à développer des stratégies utilisant ses
ressources personnelles pour l’apaiser.
L’apprentissage de l’auto-hypnose favorise l’autonomie de l’enfant dans le choix et l’utilisation des différentes options
thérapeutiques.
La douleur est un système d’alarme universel, interprété par le cerveau de façon extrêmement rapide et sophistiquée, qui nous
renseigne sur le bon fonctionnement du corps. Durant l’enfance, les enfants font l’expérience de nombreuses chutes, traumatismes
et blessures. Ils se tournent alors vers les parents en quête de soulagement.
Cette douleur aiguë est souvent facilement contrôlée par les médicaments et la réassurance. Mais, enfants, parents et parfois
professionnels de santé se sentent parfois désemparés lorsque les douleurs persistent malgré les thérapeutiques habituelles.
L’expérience initiale de douleur créée par l’interaction entre pensées, croyances, émotions, attitudes et sensations vient alors
impacter la vie familiale, scolaire et affective. Une stratégie thérapeutique d’emblée intégrative permet de travailler sur les quatre
composantes de la douleur : cognitive, sensorielle, émotionnelle et comportementale.
La démarche d’accompagnement s’adapte donc aux ressources de l’enfant et de sa famille pour déterminer ensemble les
stratégies thérapeutiques adaptées. L’apprentissage de l’auto-hypnose devient un levier pour observer le corps se remettre en
mouvement, pour gérer les facteurs déclenchant et renforcer les facteurs apaisants de cette douleur persistante.
Le climat de confort et de sécurité ainsi retrouvé pour l’enfant permet à l’entourage de changer de regard sur cette situation
souvent complexe.

Exercices pratiques
• À partir d’une vidéo, repérer les signes de douleur chronique en pédiatrie
• À partir d’un questionnaire d’imagerie, utiliser le langage métaphorique
• Exercice d’auto-hypnose utilisable dans les lieux de vie de l’enfant

Objectifs
• Comprendre les spécificités de la douleur chronique et du travail hypnotique en pédiatrie
• Développer la créativité du thérapeute en lien avec les ressources de l’enfant
• Intégrer les stratégies d’auto-hypnose dans la vie de l’enfant (maison, école, activités sportives, loisirs…)

Mots-clés
Douleur chronique, Enfant, Gestion de la douleur, Auto-hypnose, Adolescent

Partager ce contenu