Évalué DPC
OGDPC
Emergences s'engage avec :
ISH CFHTB ESH
Bibliothèque

La « bulle hypnotique » en consultation pré-anesthésique

Le 16 juin 2018 par Dr Deyaert Michael
Congrès Saint-Malo 2018 - Anesthésie - Autohypnose - Communication thérapeutique

Deyaert Michael, médecin anesthésiste

La préparation hypnotique pré-interventionnelle en consultation pré anesthésique (CPA) est réalisée par une « bulle » hypnotique.
Le concept est né d’une expérience particulière, avec pour objectif de recherche, d’améliorer la qualité de la CPA et diminuer le stress péri opératoire du patient.
Pendant la CPA, la plupart des patients sont plus ou moins stressés. Notre rôle en tant que soignant est de soigner, c’est une évidence, mais également d’accompagner les patients dans le processus de soin. Nous devons leur apporter du positif, du bienêtre, de la bienveillance et de l’espoir d’un futur proche plus agréable.

C’est pour cette raison que nous proposons la « bulle hypnotique » à nos patients en CPA. La CPA peut se passer en hypnose conversationnelle. À la fin de la CPA, on demande au patient, s’il a bien tout compris et s’il est à l’aise ; très souvent le patient sourit à ce moment-là. Nous faisons de même en lui demandant sa couleur préférée. Il est surpris et la première dissociation est un fait. Nous précisons au patient que l’on peut faire une petite préparation hypnotique afin d’apporter un plus à son anesthésie, une première expérience avec l’auto-hypnose. Nous mettons en place une transe brève en demandant au patient de s’imaginer dans une bulle protectrice avec une membrane particulière et transparente. Le patient comprend qu’il est ici mais également ailleurs. Nous lui expliquons que cette bulle est un exercice qu’il peut revivre et refaire à sa convenance. Nous incitons les patients à trouver un moment de tranquillité chez eux, le même jour si possible. Ainsi le souvenir de l’exercice en CPA est encore frais et nous essayons d’enthousiasmer le patient à le refaire quelques fois pour mieux vivre l’expérience et de faciliter la mise en place au moment du passage au bloc opératoire.

Les avantages de cette approche sont multiples : agrémenter la CPA ; prendre du temps avec le patient avec des suggestions positives en le mettant à l’aise ; auto-préparation ; le patient devient un acteur actif dans son parcours de soin et augmente son estime de soi ; permet l’interchangeabilité des médecins anesthésistes-réanimateurs (MAR) au bloc opératoire ; implication des équipes paramédicales et médicales dans le processus de soin avec moins de stress au bloc opératoire et plus de sérénité.

Exercices pratiques
• Transe brève par induction classique avec body scan et puis installation de bulle
• Catalepsie d’un bras et induction de bulle
• Induction (Rossi) avec pose du « problème » entre les mains et le patient trouve lui-même la solution

Objectifs
• Mettre à l’aise le patient plus facilement devant un événement potentiellement stressant lors du passage au bloc opératoire
• Inclure le patient activement dans son parcours de soin en mettant en valeur son estime de soi
• Améliorer les conditions de travail au bloc opératoire

Mots-clés :
Auto-hypnose, Bloc chirurgical, Consultation, Hypnose conversationnelle, Anticipation du futur

Partager ce contenu