Évalué DPC
OGDPC
Emergences s'engage avec :
ISH CFHTB ESH
Bibliothèque

Hypnose aux urgences pédiatriques : mission impossible ?

Le 15 juin 2018 par Mme Fanny Ballerini et Dr Zofia Métreau
Congrès Saint-Malo 2018 - Anesthésie - Douleur - Enfant - Urgences

Une salle d’attente pleine et une attente très longue, des enfants qui pleurent, des parents angoissés et agacés, des fractures déplacées ou des minuscules bobos, des maladies graves ou un simple besoin de réassurance, du bruit, du stress…
Bienvenue aux urgences pédiatriques du CHU de Rennes !
À l’issue de nos formations hypnose, tout nous semblait possible…
Nous imaginions pouvoir faire bénéficier tous nos patients de ce formidable nouvel outil…
Hélas, la réalité du quotidien dans notre service nous a rapidement posé de nombreux obstacles et altéré notre motivation…
En effet, comment imaginer un soin réalisé avec hypnose, quand il faut aller vite, s’occuper de plusieurs enfants à la fois, dont beaucoup d’âge « préscolaire », répondre au téléphone, accueillir les pompiers, réaliser le soin et l’hypnose en même temps,
ramasser le papa qui a fait un malaise, être présent pour le chirurgien qui vient réduire une fracture entre deux blocs car « si ce n’est pas maintenant c’est dans 4 heures », rassurer des parents qui n’attendent qu’une seule chose, c’est quitter ce lieu le plus
vite possible ? Des enfants terrorisés, car on leur a dit avant de venir « si tu n’es pas sage tu auras une piqûre », des appels du style « tu peux venir faire de l’hypnose, on est à 4 dessus, il hurle et se débat, on a déjà tout essayé », le fameux « vous n’y arriverez
jamais, de toute façon il déteste les docteurs »… sont autant de limites qui ont pu amener certains professionnels formés et pourtant très motivés initialement, à un découragement, et, finalement, à la mise au placard de la pratique de l’hypnose…
Pourtant, cette « cécité empathique transitoire » (B.Lombart) qui nous fait travailler en allant jusqu’à utiliser parfois la contention, est tellement frustrante dans notre pratique… une autre façon de faire DOIT être possible… et l’hypnose DOIT y avoir toute sa
place. Peut-être pourrions-nous relever ce défi ?
En nous servant de ce que nous savons, et de ce que nous avons : notre fameuse salle d’attente, les salles d’examen, les parents, leurs téléphones portables, l’imagination (la nôtre, un peu, mais surtout celle des enfants) et notre âme d’enfant, nous pouvons
réussir à réaliser de nombreux soins urgents avec hypnose au sein de notre service. Des photos et des vidéos vendront illustrer différents exemples de notre pratique.

Objectifs
• Montrer les différents obstacles lors de la réalisation de soins avec hypnose aux urgences pédiatriques
• Trouver les ressources que nous avons néanmoins pour le faire
• Démontrer, à l’aide de photos et vidéos que cela est possible.

Mots-clés :
Douleur aiguë, Enfant, Hypnose d’urgence, Pédiatrie, Traumatologie, Urgences

Partager ce contenu